• Choix d'autonomie, entreprise individuelle ou portage salarial ?

    Choix d'autonomie, entreprise individuelle ou portage salarial ?



    Vouloir être indépendant est de nos jours l’objectif de beaucoup de salariés qui choisissent la voie de l’entrepreneuriat. Toutefois, les principes d’une entreprise individuelle sont loin d’être libérateurs. Se pose alors la question du choix de l'autonomie, mais il existe une alternative qui peut réduire les contraintes et les risque: c’est le portage salarial.

    LES CONTRAINTES DE L'ENTREPRENEURIAT

    Les obligations d’une entreprise individuelle

    Avant d’entreprendre, il faut être audacieux, se poser les bonnes questions et supporter les périodes d’inactivités qui ne manqueront certainement pas. Pour mettre une entreprise individuelle en place, des formalités en vue de sa légalisation sont obligatoires.
    Les démarches administratives et fiscales pour son ouverture sont souvent complexes et demandent l’avis d’un conseiller, avocat ou comptable, qu’il faudra rémunérer pour ses services. Tout d’abord, il faut déclarer son activité aux services administratifs concernés. S’imposera ensuite le choix d’un régime fiscal d’imposition et de la TVA. Ce choix est important et impactera directement sur votre entreprise. La dernière étape est le choix de la situation sociale du fondateur.

     

    AU POINT DE VUE FINANCIER

    Côté finance

    Vous serez dans l’obligation de faire quotidiennement des dépenses. Il faudra régler les dépenses courantes, vous acquitter des charges sociales, fiscales et administratives. De plus, l’exercice de votre activité peut vous amener à accepter des règlements à échéance, bien que le travail ait été exécuté. Cela pèsera certainement sur la situation financière, car des dépenses seront toujours existantes. D’où l’idée de recourir aux crédits bancaires pour mieux gérer le problème financier et obtenir un fond de roulement qui permette la pérennité de l'entreprise.

     

    D'UN POINT DE VUE LÉGAL

    Concernant les contraintes juridiques

    Vous devez décider de la forme juridique qui conviendra à votre entreprise entre SARL et SAS. S’établira ensuite, les mentions des statuts, la gérance, les accords entre les associés, le cas échéant. Les contrats de prestation devront également être établis lors de l’exécution d’un marché. Vous devez toujours consulter un expert qui pourra mieux vous conseiller, mais dont la rémunération peut déstabiliser votre situation financière.
    Un autre point contraignant de la création d’une entreprise individuelle est qu’il vous prive des avantages salariaux (sécurité sociale, sanitaire et autre). Vous risquez ainsi d’être plus exposé aux péripéties de la vie d'un entrepreneur. De même, vous devez disposer d'un local et d’équipements pour accomplir vos tâches quotidiennes. Vous comprenez donc qu’une entreprise individuelle exige du dévouement pour faire face à ses contraintes.

     

    UNE ALTERNATIVE, LE PORTAGE SALARIAL

    Le portage salarial, une autre éventualité à la création d’entreprise

    L’idée du portage salarial est de concilier les privilèges du statut de salarié à celui d’une activité indépendante. Il est donc moins contraignant et procure beaucoup plus de privilèges.
    Ce mode de travail vous permet de mieux gérer votre temps et de vous concentrer sur la recherche de clients pour l’expansion de votre activité. En effet, le statut de salarié porté vous dispense des procédures administratives, fiscales et légales obligatoires dans l’entrepreneuriat. En d’autres termes, vous disposez d’une société propre à vous sans pour autant en avoir toutes les responsabilités et contraintes. Il revient à la société de portage d’exécuter tous les travaux liés à la signature des accords entre les clients et vous. Elle s’occupera également de toutes les démarches administratives et sociales. De même, vous pourrez utiliser ce statut de salarié porté pour enraciner votre carrière en tant qu’entrepreneur. Il pourra vous rapprocher de votre but qu’est l’entreprise individuelle si telle est votre ambition. Vous mettrez tous les moyens en œuvre pour élargir votre clientèle et avoir de la notoriété dans votre domaine sans craindre de faire des pertes qui entraîneront votre société à la faillite. Vous aurez également suffisamment de temps pour vous divertir, vous occuper de votre vie de famille et vous socialiser.

     

    PORTAGE SALARIAL, SOLUTION TRANSITOIRE OU FINALE

    Le portage permet au salarié ayant un projet entrepreneurial de se constituer une clientèle pour le démarrage de son entreprise individuelle, si tel est le but. Il lui suffira de mettre ce statut à profit grâce à ses avantages et de mettre sur pied son activité. Le portage salarial peut donc être une transition à l’auto-entrepreneuriat et servir de rampe de lancement ou être une solution finale favorisant l'indépendance sans le risque.

     

    Article rédigé par l'équipe Freecadre
    Crédit photo : PIXABAY



  • Les RatsGo.com